Je suis Julien Poussin, je réside à Fréjus depuis 2001 (6 ans à Saint Aygulf puis à proximité de l’hôpital), j’ai 28 ans, j’ai travaillé dans différents secteurs (4 ans au sein de la Mission Locale Est-Var, où nous accompagnons les 16-26 ans sur toutes leurs problématiques (formation, emploi, santé, hébergement, mobilité…). J’ai travaillé également dans le domaine des transports à la SNCF et dans celui de la communication et de la proximité à La Poste. Je sais ce que le mot travail veut dire. J’ai toujours été rigoureux, investi, à l’écoute des usagers que j’ai rencontrés et des collègues avec qui j’ai travaillé et force de propositions pour améliorer les conditions de travail et le travail en équipe.

Mon engagement en politique remonte à 2012, auprès d’Elsa Di Méo (alors conseillère régionale de PACA), que j’ai connue lors de ma scolarité. J’ai participé à l’élaboration du projet pour Fréjus lors des élections municipales de 2014, en particulier la partie transports. Ces deux ans et demi au plus près des habitants (porte-à-porte, marchés, écoles, réunions publiques…) m’ont énormément appris et ces échanges constructifs énormément enrichis. J’ai depuis, participé à différentes campagnes locales et nationales pour des listes de gauche.

J’ai été très souvent auprès de mon grand-père paternel, maire d’une petite commune dans le Cher, depuis 1977, des moments très intéressants où j’ai pu rencontrer de nombreux acteurs locaux (maires de moyennes et grandes communes, conseillers départementaux et régionaux…).

Je suis entouré d’une équipe de gens compétents dans leur domaine, qui veulent agir dans l’intérêt général. Nous voulons unir et réunir les Fréjusiens, en ayant une vraie vision d’avenir de notre territoire. Notre liste est un rassemblement de toutes les sensibilités de gauche et écologiste, mais sur bien des sujets importants de notre vie quotidienne, nous sommes pragmatiques et la plupart de nos propositions ne peuvent être classées d’un côté ou de l’autre de l’échiquier politique. L’objectif est de répondre aux attentes et aux besoins de la population.

Le bilan du maire sortant est plus que mitigé, globalement négatif (faible baisse de la dette comparée aux dizaines de millions de ventes de biens communaux, le bétonnage à outrance qui s’est aggravé (seuls Fréjus-Plage et Saint Aygulf ont échappé à cette folie par une forte mobilisation des habitants), un centre-ville qui meurt à petit feu, peu d’animations, aucune concertation avec les commerçants, peu de réponses concrètes aux demandes des habitants… 

David Rachline a eu une gestion durant 6 ans très politicienne, nous aurons une gestion de bon sens ! Une gestion qui réconcilie les citoyens avec la politique. Nous aurons à cœur d’être au plus près de vous, tout le temps, dans chaque quartier, à l’écoute de chacune et chacun.

Nous devons transformer notre ville, la moderniser, la rendre plus belle, plus attractive et mettre en place une gestion qui donne toute sa part aux habitants ! 

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur notre démarche, notre projet ou faire des propositions pour Fréjus !